PJP-lettre-guilloux

Lettre à Renée et Louis Guilloux

Pourquoi déclara-t-elle avec beaucoup d’assurance “Jean-Pierre sera peintre” ? Cette prédiction, je l’entendais pour la première fois chez Louis Guilloux où mon grand-père m’emmenait souvent et où nous passions de belles après-midis au salon, au jardin et parfois dans le bureau de l’écrivain. C’est Madame Guilloux qui exprima cette affirmation définitive et indiscutable et, comme […]

Lire la suite >>
Carpe-diem

L’hiver sera pop

Mélangez du Léger, du Haring, du Dubuffet et du Dewasne et vous aurez (peut-être…) du Petit. Plaisanterie mise à part, Jean-Pierre Petit a construit un univers bien à lui, quelque part entre l’urbain pop et le signal futuriste. Ses aplats primaires et sa ligne noire nous baladent dans ses territoires simplifiés. C’est efficace, dynamique et […]

Lire la suite >>
texte-au-dessus-du-vide

L’équilibre du monde

C’est cela l’axe majeur de ma recherche. Chaque nouvelle œuvre est l’ouverture d’une porte qui laisse entrevoir l’équilibre du monde. Mes peintures agissent sur la sensation du réel et doivent être perçues comme un marqueur de l’universel dans un espace qui aujourd’hui se referme sur l’homme et son destin. Ces couleurs, ces lignes, ces tensions […]

Lire la suite >>
images_textesarticle

La porte s’est ouverte

C’est au moment où j’ai jeté tous les dogmes en vogue, toutes les idoles imposées, toutes les théories d’avant ou d’arrière-garde, au moment où je me suis présenté sans prétention devant l’espace vide et blanc avec un peu d’encre que la porte s’est ouverte. Ce trait noir et lumineux qui perce l’espace du temps et […]

Lire la suite >>